Programme d'éducation de base des adultes du Nord

Le nouveau Programme d'éducation de base des adultes du Nord (PEBAN) a été créé afin de s'attaquer aux défis uniques avec lesquels sont aux prises les résidants du Nord et de veiller à ce que ces derniers aient un accès amélioré à la formation et qu'ils soient en meilleure position pour participer au marché du travail. Ce programme permettra de préparer les adultes en âge de travailler soit à entrer directement dans le marché du travail ou à suivre une formation professionnelle au préalable.

Le gouvernement du Canada est résolu à s'assurer que les résidants du Nord, y compris les Autochtones, profitent des mêmes occasions d'éducation et aient la même capacité de participer au marché du travail que les autres Canadiens. Cette initiative appuie le développement économique du Nord en haussant le niveau de compétences élémentaires des résidants locaux en âge de travailler. Le Programme aidera à faire en sorte que plus de résidants du Nord puissent poser leur candidature pour des emplois dans la région ou participer à d'autres formations professionnelles. Lerenforcera les capacités dans les territoires d'offrir plus de programmes d'éducation de base des adultes, ce qui aidera les employeurs des secteurs privé et public à embaucher des résidants de la région.

Dès 2011-2012, le gouvernement du Canada, par le truchement de l'Agence canadienne de développement économique du Nord, a investi 27 millions de dollars sur cinq ans pour augmenter l'offre d'éducation de base des adultes dans PEBANles territoires. Un financement sera versé aux collèges territoriaux pour qu'ils améliorent leurs services d'éducation de base des adultes et qu'ils misent sur les investissements faits dans le cadre d'autres programmes fédéraux existants. Le financement sera distribué en fonction des besoins en matière d'éducation de base des adultes de chaque territoire et sera calculé selon la proportion dans chaque territoire des résidants du Nord en âge de travailler qui n'ont pas terminé la 12e année.

Les programmes seront offerts par les collèges territoriaux, soit le Collège Aurora, le Collège du Yukon et le Collège de l'Arctique du Nunavut. Les collèges offrent déjà un éventail de cours dans de nombreuses collectivités éloignées. Grâce à cet investissement ciblé, on cherche à augmenter la capacité permanente dans les territoires de répondre à long terme aux besoins des étudiants adultes.

Les collèges peuvent utiliser cet argent pour hausser la capacité en augmentant le nombre d'instructeurs, améliorer le matériel éducatif, augmenter la capacité d'évaluer les besoins des étudiants et augmenter le nombre et la fréquence des cours offerts, ainsi que le nombre d'endroits où ils sont offerts. L'augmentation des services et des programmes d'éducation de base des adultes devrait commencer au cours de l'année à venir.


Questions posées fréquemment

1. Qu'est-ce que l'éducation de base des adultes?

Dans le cadre du Programme d'éducation de base des adultes du Nord (PEBAN), l'éducation de base des adultes comprend des activités éducationnelles qui aident les adultes à obtenir des niveaux suffisants de littératie, de numératie et d'autres compétences essentielles pour obtenir un emploi ou pour participer à une formation professionnelle.

2. Comment le financement est-il réparti entre chaque territoire?

Le financement sera fourni aux collèges territoriaux et sera envoyé aux territoires en fonction des besoins.

Le financement sera distribué en fonction des besoins en matière d'éducation de base des adultes de chaque territoire et sera calculé selon la proportion dans chaque territoire des résidants du Nord en âge de travailler qui n'ont pas terminé la 12e année.

  • Nunavut – 44,5 %
  • T.N.-O. – 37,1 %
  • Yukon – 18,4 %
3. Pourquoi le nouveau Programme d'éducation de base des adultes du Nord cible-t-il uniquement la population des trois territoires et non pas toute la population autochtone au Canada?

Le nouveau Programme d'éducation de base des adultes du Nord a été élaboré afin de s'attaquer aux défis uniques avec lesquels sont aux prises les résidants du Nord et de veiller à ce qu'ils aient un accès amélioré à la formation et qu'ils soient en meilleure position pour participer au marché du travail. 

Le fossé en matière des compétences de la main-d'œuvre est plus marqué dans les territoires que dans le reste du pays et il y a moins d'occasions d'éducation offertes aux adultes dans le Nord. Dans les territoires, 17 000 personnes en âge de travailler n'ont pas terminé la 12e année.

Le gouvernement du Canada est résolu à s'assurer que les résidants du Nord, y compris les Autochtones, profitent des mêmes occasions d'éducation et de capacité de participer au marché du travail que les autres Canadiens.

CanNor collaborera avec des partenaires pour transmettre les approches réussies afin qu'elles puissent être appliquées dans d'autres régions.

4. Qui peut faire une demande pour les cours offerts dans le cadre du nouveau Programme d'éducation de base des adultes du Nord?

Les collèges peuvent faire une demande de financement auprès du Programme, en tant qu'institutions territoriales d'éducation qui ont l'autorisation légale de fournir des services accrédités d'éducation de base des adultes.

Les résidants adultes qui ne sont plus en mesure de participer aux programmes d'enseignement au niveau secondaire dans leur territoire pourront profiter des nouveaux cours collégiaux ou de l'augmentation de l'offre des cours existants, et ce, par le truchement du système d'inscription normal du collège.

5. Comment les collèges peuvent-ils utiliser les fonds?

Entre autres, les fonds peuvent être utilisés pour :

  • augmenter l'offre des cours d'éducation de base des adultes en matière d'un nombre d'heures, de semaines ou de lieux de cours;
  • augmenter le nombre d'instructeurs pour l'éducation des adultes, y compris des instructeurs autochtones, ou améliorer leur formation;
  • appuyer les partenariats entre les collèges, et entre les collèges et d'autres intervenants, y compris les gouvernements territoriaux et d'autres fournisseurs de services;
  • l'élaboration de matériel adapté à la culture ou aux besoins de l'industrie pour l'éducation de base des adultes;
  • renforcer la capacité d'offrir des évaluations préalables à la formation;
  • appuyer les personnes handicapées.
6. Quel type d'éducation ou de cours pourra être offert grâce à ce programme?

Le Programme d'éducation de base des adultes du Nord aidera les collèges territoriaux à augmenter leur capacité d'offrir des cours afin d'améliorer la littératie et la numératie de base des adultes. Les collèges offrent déjà quelques cours d'éducation de base des adultes. Le nouveau programme vise à aider les collèges à développer leur capacité en augmentant le nombre d'instructeurs, en améliorant le matériel éducatif, en augmentant la capacité d'évaluer les besoins des étudiants et en augmentant le nombre et la fréquence des cours offerts, ainsi que l'offre de lieu.

Les collèges élaboreront des propositions sur la manière d'optimiser l'utilisation du financement afin d'augmenter leur capacité en matière d'éducation de base des adultes dans leur propre territoire. Des détails sur les plans précis sont accessibles auprès des collèges en fonction de la première vague de demande et des ententes mises en place.

7. Quand les collèges commenceront-ils à offrir ces cours?

La hausse de l'offre de services et de programmes pour l'éducation de base des adultes devrait commencer au cours de la prochaine année.

Les collèges offrent déjà un éventail de cours pour l'éducation de base des adultes, la formation professionnelle et la formation de compétences précises qui visent à aider les résidants du Nord à améliorer leur capacité à participer au marché de l'emploi et d'obtenir un emploi.

8. Comment ce programme contribue-t-il au développement économique du Nord?

Cette initiative appuie le développement économique du Nord en haussant le niveau de compétence de base des résidants locaux en âge de travailler. Le Programme contribuera à faire en sorte qu'un plus grand nombre de résidants du Nord puissent présenter leur candidature pour les emplois locaux ou puissent suivre une formation professionnelle. Le programme renforcera la capacité dans les territoires d'augmenter l'offre en matière d'éducation de base des adultes, ce qui aide les employeurs des secteurs public et privé à mbaucher des employés vivant dans la région.

Le secteur public dans le Nord connaît une importante pénurie de travailleurs qualifiés, particulièrement en ce qui a trait à l'embauche des Autochtones. L'industrie des ressources prend de l'ampleur dans le Nord et a besoin de plus d'employés qualifiés. Lorsque les entreprises doivent recruter des gens dans le Sud ou les faire venir en avion pour leur période de travail, cela fait grimper les coûts pour le transport et l'hébergement des employés. La capacité des petites entreprises locales axées sur les services de répondre à la croissance qui les entoure est limitée par les pénuries de travailleurs qualifiés et par la surenchère des salaires des plus grands employeurs. Ce programme contribuera à réduire la pénurie de main-d'œuvre qualifiée dans les collectivités du Nord.


Contactez-nous

Michael Bloor
Director général des opérations par intérim
Whitehorse

867-667-3310