CanNor - Promouvoir le développement des ressources nordiques

Téléchargement : Format MP4 (204 Mo)

Transcription

CanNor – Promouvoir le développement des ressources nordiques

En collaboration avec now partenaires, le Bureau de gestion des projects Nordiques de CanNor constitue le centre federal de développement des resources dans le Nord.

Carte du nord du Canada.

Matt Spence, Directeur Général, Bureau de Gestion des Projets Nordiques, CanNor – Le Bureau de gestion des projets nordiques a été mis sur pied essentiellement pour faciliter l'exécution du processus d'examen réglementaire et d'évaluation environnementale visant les projets; notre rôle consiste donc à coordonner la participation du gouvernement fédéral à ces activités.

Patrick Borbey, président de CanNor, et Charlie Evalik, président de l'Association inuite du Kitikmeot montrent le Nunavut sur une carte.

Dans bien des cas, nous contribuons également à la participation du gouvernement territorial à ces examens.

Des étudiants installés à un simulateur de la Yukon Mine Training Association.

La participation des ministères fédéraux et territoriaux comporte, en quelque sorte, deux volets : l'un consiste à fournir des conseils avisés aux offices d'examen et, dans bien des cas, ils sont aussi une autorité de réglementation de sorte qu'ils délivrent eux-mêmes les permis.

Carte du nord du Canada.

Mitch Bloom, Vice-Président, CanNor – Je crois que CanNor, lorsqu'il envisage le développement dans le Nord, l'aborde sous l'angle de la prospérité, sous un angle socio-économique, à savoir, qu'il ne suffit pas de simplement créer des emplois ou de mettre en place des marchés si vous exploitez une entreprise.

Un travailleur amarre un bateau.

Vue d'Iqaluit, au Nunavut, et de la baie gelée.

Vue des airs des Norman Wells, dans les Territoires du Nord-Ouest, en hiver.

Il s'agit d'une solide base à partir de laquelle on peut développer, mais je crois que les conditions sociales qui prévalent dans le Nord doivent être mieux comprises à différents égards : résultats pour la santé, résultats pour l'éducation, changements générationnels entre, vous savez, une collectivité à l'autre et au fil du temps. Nous estimons que ces éléments doivent être mis en place.

Carte du nord du Canada.

Brian Macdonald, Président, Chambre de Commerce des Premiers Nations du Yukon – Je sais, d'autres Premières Nations, au Yukon, commencent à être témoins d'une façon générale d'une certaine mise en valeur des ressources, mais bien souvent, nous demeurons en marge de ces projets et j'ai pu observer dans un grand nombre d'autres collectivités que les membres s'efforcent de sentir qu'ils participent véritablement aux activités déployées sur le terrain.

Camp d'exploration dans les montagnes du Yukon.

C'est ce qui est à l'origine, en quelque sorte, de certains litiges dans le Nord, où les résidents désirent dialoguer et participer davantage à la planification des projets de mise en valeur des ressources, mais aussi, je crois, aux retombées économiques de ces projets. Je crois qu'il s'agit de l'un des enjeux les plus importants que nous ayons pu observer dans mon territoire traditionnel.

Une barge arrive au Nunavut en plein brouillard.

Carte du nord du Canada.

Kate Ledgerwood, Directrice des Politiques, CanNor – Ce que nous voulions faire, c'est véritablement collaborer avec les collectivités pour qu'elles élaborent très tôt un plan pour relever les défis qui accompagneront vraisemblablement ces projets. Par ailleurs, pour profiter de ces possibilités et par l'entremise de l'initiative d'état de préparation des collectivités, nous réunissons les partenaires à la table de discussions du gouvernement fédéral.

Le président de CanNor, Patrick Borbey, pose en compagnie de Penny Ballantyne, secrétaire du Cabinet pour le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest.

Nous réunissons des représentants territoriaux et de l'industrie ainsi que des organismes autochtones, dans les collectivités, afin qu'ils puissent véritablement prendre le temps de s'arrêter et de comprendre les enjeux et les retombées positives que ces projets pourraient avoir pour leurs collectivités locales.

Carte du nord du Canada.

Rob Carne, Président, ATAC Resources Ltd. – L'activité d'exploration est une composante importante de l'économie locale.

Rob Carne, président d'ATAC Resources, découvre le Yukon.

Camp d'exploration d'ATAC Resources au Yukon.

Montagnes du Yukon.

Rob Carne pose en compagnie d'un employé devant un hélicoptère.

Des travailleurs assis au sommet d'une montagne.

Par exemple, au cours des cinq dernières années, notre entreprise a dépensé 70 millions de dollars dans notre projet et celui-ci est situé à proximité de la ville de Mayo, une ville d'à peine 800 habitants, et c'est auprès de cette ville que nous nous approvisionnons en aliments, en plus d'embaucher localement. Et cette somme de 70 millions de dollars est une somme importante étant donné qu'environ la moitié reste au Yukon.

Carte du nord du Canada.

John McConnell, Président et PDG, Victoria Gold Ltd.

Rencontre dans le gymnase d'une école communautaire du Nord.

Deux travailleurs regardent une mine à ciel ouvert enneigée.

À une étape très précoce, nous veillons à nous rendre dans la collectivité et à informer les membres de ce que nous accomplissons, ce que nous entendons accomplir et, dans le cas des Premières Nations, nous nous efforçons de mettre en place assez rapidement une entente afin qu'elles puissent devenir nos partenaires, non pas simplement pour que nous puissions développer une mine dans leurs cours.

Carte du nord du Canada.

Mitch Bloom – Nous pouvons nous rendre dans une région comme celle de Kitikmeot au Nunavut où nous exploitons cinq entreprises, où bon nombre de multinationales tentent de mettre en œuvre des projets, et la première chose que nous avons faite est de nous efforcer de collaborer avec les collectivités de la région de Kitikmeot et le leadership inuit de la région. Nous avons dès le départ souscrit à la prémisse voulant que le leadership soit crucial, comme les partenaires de l'industrie, et que les gouvernements fédéral et territoriaux doivent tous travailler à l'unisson, travailler autour de ce concept et signer des ententes ralliant l'ensemble de ces parties afin de nous assurer, avant même que ces projets ne portent leurs fruits, que nous ayons réussi à établir de solides collectivités, bien enracinées, et c'est ce que nous faisons aujourd'hui même.

Carte du nord du Canada.

Rick Shryer, Directeur, Affaires Règlementaires et Environmentales, Fortune Minerals Ltd. – L'emploi, les gens veulent savoir s'ils auront accès à des emplois. Y a-t-il des occasions d'affaires que peuvent saisir les petits entrepreneurs?

Un camion semi-remorque sur les routes du Yukon en hiver.

Un employé de la mine tient des carottes un échantillon (carotte).

Conduire un autobus, fournir du carburant, couper des arbres, peu importe, non? Ce sont donc ces ensembles de compétences qui sont requises et peut-être que des enfants très tôt pourront les acquérir de sorte qu'ils pourront progresser dans le cadre du projet minier et faire leur chemin jusqu'à certains postes de direction.

Carte du nord du Canada.

Matt Spence – Ce que nous faisons, c'est que nous fournissons du financement; nous ne nous rendons pas sur le terrain pour véritablement donner la formation, nous la soutenons au moyen du financement. Puis, sur le plan de la direction des projets nordiques, nous nous assurons que les projets franchissent le processus d'examen et de délivrance de permis, que nous sensibilisons les collectivités adjacentes à ces projets afin de nous assurer que les jeunes qui s'y trouvent puissent voir qu'il y a des possibilités et qu'un projet d'exploitation minière ne signifie pas forcément que vous devez devenir un mineur.

Un soudeur à l'œuvre.

Un travailleur sort du matériel d'un conteneur.

Vue de l'extérieur de l'Institut de recherche du Nunavut, à Iqaluit.

Des emplois de toutes sortes sont associés à l'exploitation minière, qu'il s'agisse de comptabilité, de devenir un médecin ou un avocat. Ainsi, ce que nous nous efforçons de faire, aussi, c'est d'aider les gens à mieux comprendre ce dont a besoin l'industrie minière, qu'elle n'a pas toujours besoin d'un gars avec un pic et une pelle dans un obscur souterrain. Ce peut être plus, d'emplois aussi très emballants, je crois.

Carte du nord du Canada.

Mitch Bloom – Je crois donc que l'enjeu le plus important auquel fait face le Nord aujourd'hui est la cadence globale du changement.

Un inukshuk sur une colline qui surplombe Iqaluit.

Chargeur à l'œuvre au coucher du soleil.

Des travailleurs enlèvent des tuyaux à l'aide d'une excavatrice.

Coucher de soleil vu d'un avion.

Le Nord a toujours existé, mais ce qui s'y passe dès maintenant, le monde se rend jusqu'au Nord canadien en grande partie motivé par de grands projets de mise en valeur des ressources. Des entreprises de partout dans le monde font des travaux d'exploration et certains de leurs projets portent leurs fruits.

Date de modification :